Comment reconnaître les remontées capillaires ?

L’humidité s’installe dans votre maison, et remonte le long des murs ? L’humidité ascensionnelle en est sûrement la cause. Les remontées capillaires sont un problème sérieux, à traiter rapidement, pour éviter que la situation n’empire. Mais comment reconnaître une remontée capillaire, et que faire ? Nous vous éclairons.

Qu’est-ce qu’une remontée capillaire ?

Les remontées capillaires, qu’on appelle aussi humidité ascensionnelle, proviennent des fondations d’un bâtiment. Si les nappes phréatiques présentes sous votre maison débordent, ou que l’humidité contenue dans les sols est trop importante, les remontées capillaires sont alors inévitables.

L’humidité excessive va remonter le long des murs, que ce soit une cloison, un mur porteur, une façade, ou même une fondation. Si le problème n’est pas très visible au départ, il va vite prendre de l’ampleur et avoir des conséquences sur tout le logement.

Remontées capillaires : comment les reconnaître ?

L’apparition de remontée capillaire est relativement facile à diagnostiquer. Visuellement, de nombreux signes peuvent traduire un problème d’humidité ascensionnelle :

  • Des taches d’humidité apparaissent au bas des murs, puis remontent progressivement (elles peuvent atteindre parfois jusqu’à 5 mètres de hauteur) ;
  • De la moisissure et du salpêtre se développent sur les parois ;
  • Les matériaux et revêtements muraux s’abîment ;
  • L’air ambiant est humide…

La progression des remontées capillaires dépendra essentiellement du matériau des murs. Enfin, si le problème semble être en surface, il faut savoir que l’humidité ascensionnelle attaque le mur dans toute son épaisseur, et peut causer des dégradations dans les fondations qui resteront longtemps invisibles à l’œil nu.

Comment diagnostiquer des remontées capillaires ?

Au moindre doute, il est recommandé de faire appel à une entreprise experte en humidité, afin d’avoir un diagnostic rapide et précis. Seule cette étape permettra de détecter l’origine du problème d’humidité, diagnostiquer ou non la présence de remontées capillaires, et déterminer le traitement humidité le plus adapté. Le professionnel pourra alors opter pour deux types de diagnostics : le diagnostic visuel, ou le diagnostic technique.

  • Le diagnostic visuel: le professionnel de l’humidité vérifiera avec attention les signes cités plus haut avec toute son expertise, et fera le point sur les traitements déjà effectués ;
  • Le diagnostic technique: le diagnostic humidité consiste à prendre des mesures dans différentes parties du mur, afin d’évaluer le taux d’humidité présent. Suivra alors une évaluation de la présence de sels minéraux dans les parois, signe évident d’un problème de remontées capillaires.

De nombreuses entreprises proposent un diagnostic humidité gratuit, qui permettra d’établir un devis précis.

Comment traiter les remontées capillaires ?

Une fois que le diagnostic est posé, il convient d’agir vite pour limiter la propagation de l’humidité. Autant le dire tout de suite, la remontée capillaire est un problème grave, pour lequel la pose d’un revêtement étanche sera inutile. Il masquera le problème quelque temps, mais n’empêchera pas son évolution. Il faut alors se tourner vers des solutions correctives efficaces.

  • Le drainage: placer des drains le long des murs de la maison permettra d’évacuer l’humidité excessive vers l’extérieur. Cette solution est particulièrement intéressante lorsque de l’eau stagne au pied des murs, mais cela requiert de gros travaux ;
  • L’injection de résine : technique la plus utilisée, l’injection de résine hydrophobe au bas des murs permet de créer une barrière étanche sur toute l’épaisseur de la paroi, empêchant ainsi l’humidité de remonter et circuler ;
  • L’assèchement par électro-osmose : particulièrement complexe, cette solution consiste à détourner l’humidité vers les sols par le biais d’électrode. Elle ne traitera que les remontées capillaires de petite ampleur, et ne sera efficace que 2 mois après son installation.

Vos murs présentent des signes d’humidité ? Ne tardez pas, et contactez une entreprise d’humidité, afin d’en connaître la cause, et traiter le problème au plus vite.

Louis

Geek je l'avoue, je suis fan de nouvelles technos, tout ce qui se connecte, se joue, s'admire ... c'est pour moi. Je vous partage par les quelques billets que j'écris mon goût pour l'high-tech et les mangas principalement :)

Une réflexion sur “Comment reconnaître les remontées capillaires ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *